Une dominatrice au bout du fil


Avoir des relations intimes voire sexuelles en conversations privées par tel est aujourd’hui monnaie courante. Ainsi, des couples un peu trop éloignés et trop longtemps, peuvent satisfaire des besoins naturels via une simple ligne téléphonique, ou mieux encore grâce aux messageries visuelles des réseaux sociaux actuels. Et pour les célibataires ou celles et ceux qui souhaitent s’évader de leur routine un moment, les réseaux de tel rose sont plus que jamais d’actualité, surtout après les multiples confinements qui nous ont été imposés ces dernières années pour raisons sanitaires. Et l’on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts. Ainsi par exemple, une conversation tel avec une dominatrice est proposée aux hommes qui le désirent ardemment.

La domination au sein de l’univers sexuel

En tant qu’êtres humains, nous ne nous ressemblons guère, et chacun d’entre nous possède sa propre identité. C’est-à-dire que l’on a tous un physique, un mental, un ADN, et des émotions qui nous sont propres. Il est donc fort logique qu’au niveau des ressentis sexuels, nous soyons là-aussi bien différents les uns des autres. Ainsi, tandis que certain(e)s éprouvent le besoin d’être tendrement câliné(e)s pour prendre du plaisir, d’autres auraient plus tendance à apprécier que l’acte sexuel puisse se dérouler dans une certaine frénésie, pouvant parfois être proche de la violence. Et pour les plus extrêmes d’entre -nous, certains n’hésitent pas à abuser de véritable violence pour satisfaire leurs désirs sexuels, ou à l’inverse, de totale soumission envers un homme ou une femme « supérieur(e) » qui puissent les dominer. Physiquement, en usant de force et d’accessoires spécifiques, et mentalement, en leur aboyant des ordres et des remontrances qui les rabaissent au niveau inférieur.

Être en contact avec une animatrice dominatrice

On a tous en nous des fantasmes, qui le plus souvent restent inassouvis pour des raisons morales. Car les fantasmes sexuels sont encore de nos jours très tabous au sein de nos sociétés. Mais on ne peut se voiler la face, ils sont bel et bien présents dans nos esprits, et reviennent régulièrement bouleverser nos rêves. Pour certains hommes, parvenir au summum de l’excitation ne passe que par le fantasme de la domination. Ils aiment donc à s’imaginer esclave d’une maitresse à tendance dominatrice, qui les forceraient à certaines actions quelque peu dégradantes lorsqu’on a de l’estime pour soi. C’est un fantasme certes singulier, et quelque peu sado masochiste, mais qui doit se respecter. Si certains de ces hommes passent à l’acte de la domination en live, la plupart d’entre eux préfèrent tout de même n’assouvir ce fantasme qu’au travers d’une conversation téléphonique ou visuelle à l’aide d’une webcam. Pour cela, ils rentrent en contact avec une animatrice dominatrice grâce aux réseaux de téléphone rose. Cette dernière, professionnelle et donc expérimentée, saura leur apporter ce dont ils ont besoin pour prendre du plaisir, se sentir apaisés et donc enfin soulagés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.